Souviens-toi enfant, quel parent t’imaginais-tu être ?

Un parent qui voit toujours le positif chez ses enfants et qui cherchera toujours à comprendre ses enfants en partant du principe que les enfants sont “bons” et pas des “manipulateurs” pas des “mauvais ” etc..

Quel parent es tu aujourd’hui ?

Je ne suis pas aussi patiente etc que je le voudrais MAIS je me remets sans cesse en question, mes filles sont très importantes pour moi je souhaite vraiment nourrir notre relation de manière SAINE. Je suis donc une maman à l’écoute, très aimante, très proche de mes enfants, et j’essaie surtout de les accompagner vers leur épanouissement personnel.

Comment s’est passée ton enfance ?

J’ai le sentiment d’avoir été une enfant “calme”, “sage”, “la petite fille modèle” et pourtant j’ai des souvenirs de situations injustes, des visions de fessées, de menaces de martinet, de coin où je me disais “mais c’est injuste je n’ai rien fait pour ça, ils ont pas compris que je voulais juste faire …. ” (ex: jouer au “tour du potier” et en mettre partout sur mes vêtements alors qu’on devait partir pas longtemps après ou encore s’amuser avec mes cousines dans la chambre et on s’est enfermées à clé on a pas réussi à réouvrir la porte ensuite… Etc….. ); d’après-midi à rester à table pour terminer ma viande, mes parents étaient fiers de moi la gentille, intelligente et jolie “SABRINA”.

Comment s’est passée ton adolescence ?

Adolescente, je me sentais toujours gentille, mais j’avais soif d’amitié, de relations avec ceux de mon âge, j’avais toujours de bons résultats scolaires, mais mes parents me mettaient la pression pour les devoirs bien que j’étais une excellente élève, “ne fais pas tes devoirs par terre” “ranges ta chambre c’est pas possible d’être si bordélique” “comment tu vas faire quand tu auras ton chez toi” “ici c’est pas chez toi c’est chez moi”; ne pas me laisser voir mes amis parce qu’ils avaient peur de me laisser sortir mais en même temps recevoir du monde chez moi ca les embêtaient tout autant.. Emettre des avis sur mes amis etc etc.. Résultats: arrivée à 15-16ans j’ai tout envoyé valser, je suis devenue rebelle, j’ai menti, je suis sortie sans leur dire, j’ai baissé dans les résultats scolaires etc… Mais je suis toujours restée digne de confiance jamais de beuveries, drogues etc.. Mais à les entendre eux mon dieu j’étais une délinquante !

As-tu un souvenir qui t’a blessé étant enfant ?

Le manque de confiance de mes parents alors que j’étais une vraie “gentille” digne de confiance J’aurais aimé qu’ils ne doutent pas de moi.

Ce souvenir a-t-il des conséquences dans ta vie d’adulte ?

J’ai toujours peur du jugement des autres. Toujours ce sentiment ne pas être vue à ma juste valeur

Penses tu que ton éducation a fait de toi le parent que tu es devenu ?

Oui car je me souviens parfaitement de tous ces moments que je trouvais injustes.. Et je ne veux pas reproduire! Malgré tout bizarrement mes parents m’ont appris l’empathie car mes 2 parents sont handicapés et j’ai souvent dû me mettre à leur place, pour beaucoup de choses, du coup j’ai beaucoup beaucoup d’empathie Et ca me sert énormément avec mes filles

As tu eu un déclic ? Si oui, lequel?

Juste en devenant maman la magie s’est produite Ah oui aussi une personne m’a dit “tu as le droit d’être la maman que tu veux être et ne pas être forcément comme tes parents ou tes beaux-parents; sois toi même, écoute ton cœur”

En devenant parent, y a-t-il un conseil que tu aurais apprécié ? (on parle d’un vrai conseil, pas de celui de tata Huguette^^)

Écoute ton cœur, et pars du principe qu’un enfant ne manipule pas il exprime un besoin tout simplement

Pour terminer, indique, si tu le souhaites, une brève présentation

Sabrina 35ans déléguée médicale Metz 2 filles

Ce témoignage vous parle ou vous fait réagir, n’hésitez pas à le partager !
Vous souhaitez témoigner ? Répondez, de manière anonyme, à nos questions en cliquant ici Répondre aux questions