livre de Carlos Gonzales serre moi fort

« Serre-moi fort : Comment élever vos enfants avec amour ?» est un livre de Carlos Gonzales, pédiatre espagnol et également fondateur de l’association catalane en faveur de l’allaitement maternel.

 

Dans son livre, Carlos Gonzales va à contre-courant de la pensée « classique » de l’éducation de l’enfant, qu’il juge « négative » et trop axée sur la soumission de l’enfant à l’adulte, à sa volonté et en le faisant renoncer à ses « inclinaisons naturelles ». L’adulte se retrouve donc régulièrement en opposition avec son enfant, lorsqu’il grandit et estime qu’il se doit de lui imposer un rythme de vie, des habitudes, certains comportements considérés comme socialement acceptables, « pour son bien ».

 

Carlos Gonzales essaye de prendre ce problème de l’opposition dans l’autre sens, ayant également pour but d’essayer de pallier à cette affrontement de plus en plus important et – souvent – quasi permanent lors de la préadolescence et de l’adolescence. Il souligne que cette lutte est fatigante et,  bien souvent,  peu efficace.

 

Ainsi dans son livre – très bien sourcé et documenté – Carlos Gonzales tente d’expliquer simplement le mode de fonctionnement d’un enfant ainsi que les raisons psychologiques et sociales de leurs actes (l’expression des émotions par les pleurs, par exemple). Il pose également des questions relatives au sommeil d’un enfant, le besoin de ce dernier d’être proche de sa mère ou le pourquoi du « refus de marcher ».

 

Suite à cette première partie, il donne des conseils pour éduquer  son enfant dans la confiance, l’amour et la tendresse, en prenant en compte ce qu’il est et ce dont il a besoin. Carlos Gonzales explique également que procéder de manière à être à l’écoute de son enfant est important puisque ses « besoins affectifs sont, au minimum, aussi importants que ceux d’un adulte ».

Vous pouvez découvrir et/ou acheter le livre Serre-moi fort auprès du réseau de librairies Décitre
Cliquez ici pour découvrir le livre

 

L’auteur est intervenu de manière ponctuelle ou a souhaité conserver l’anonymat. Nous respectons son choix.