On en entend souvent parler mais on ne sait pas forcément de quoi il s’agit : Marion, Correspondante Miel Citron dans le Vaucluse, vous explique aujourd’hui ce qu’est le commerce équitable. 

Demandez autour de vous ce qu’est le commerce équitable, il y a de grandes chances qu’on vous parle de café, de chocolat, de petits producteurs et de pays pauvres. S’il est vrai que le commerce équitable a débuté (dans les années d’après guerre)  comme un partenariat entre producteurs des pays pauvres et industriels de pays développés (relation Nord/Sud) souhaitant leur garantir un revenu décent, le commerce équitable s’est peu à peu étendu au commerce intra européen (relation Nord/Nord).

Ainsi vous pouvez trouvez depuis quelques années des produits européens voire made in France labellisés par un organisme certificateur du commerce équitable. D’ ailleurs savez-vous d’où vient le nom du label le plus connu, Max Havelaar ? Réponse en fin d’article….

Alors, concrètement, qu’est ce que le commerce équitable ?

En voici les grands principes :

> Un prix juste pour les producteurs leur permettant d’en vivre décemment

>Un partenariat commercial sur la durée, dans les bonnes et les mauvaises années, on ne laisse pas tomber un producteur qui aurait une mauvaise récolte

>Un partage et un transfert des compétences et des moyens de production

>Le respect du droit du travail

> Le respect de la biodiversité, (attention cela ne signifie pas forcément une labellisation Agriculture Biologique, mais au moins une conscience accrue des enjeux environnementaux)

Revenons-en aux produits issus de ce commerce, on peut donc trouver :

De l’alimentaire : (dont presque 2/3 sont aussi labellisés AB)

  • Des fruits: bruts ou transformés
  • Des produits d’épicerie : tels que Café, thé, chocolat, sucre, biscuits, produits à tartiner, glaces, huile, riz, quinoa, fonio, épices, compléments alimentaires

Du textile : outre le coton cultivé et vendu de manière équitable, la fabrication des habits et autres est aussi réalisé de manière équitable, pas de travail des enfants, de personnel sous payé dans des conditions de travail abominables.
Des cosmétiques

Des jouets    Et autres…

Quand vous achetez un produit issu du commerce équitable, vous garantissez un juste revenu à l’ensemble des acteurs de la filière, vous achetez des produits dont l’impact sur l’environnement est pris en compte.

Alors, oui tout cela a un coût, un t-shirt fabriqué avec du coton équitable par une ouvrière payée de façon décente, ne peut se trouver au même prix qu’un t-shirt fabriqué avec du coton qui pousse de façon industrielle sans aucun respect de la nature , dans un atelier au Bangladesh par un enfant exploité.
Voyez le comme il est, un investissement : ce t-shirt va sûrement vous durer plus longtemps, et vous aurez la satisfaction de ne pas avoir contribué à exploiter abusivement, et les ressources de notre planète et des humains comme vous et moi.

Le commerce équitable voit ses parts de marché grandir d’année en année,  signe que les mentalités évoluent et que la volonté de faire des achats qui ont du sens et permettent à tous les maillons de la chaîne d’en vivre décemment est de plus en plus présente dans notre société de consommation. Il me semble d’ailleurs que ces principes de respect de l’humain et de l’environnement peuvent s’appliquer aussi bien aux produits qu’à nos relations humaines, parents-enfants, patron-employé, commerçant-consommateur. Des valeurs auxquelles Miel Citron adhère, et que vos correspondantes locales ont à cœur de vous transmettre lors d’ateliers, alors n’hésitez pas !

 PS : voici la réponse à ma petite devinette, Max Havelaar est un roman néerlandais écrit par Multatuli (Eduard Douwes Dekker), paru en 1860, qui se passe à Java et dénonce l’exploitation coloniale dans les Indes néerlandaises.