Demain j’arrête….
Des jours, des semaines, des mois que j’y pense, tous les matins, je me dis que je vais y arriver, que ce n’est quand même pas.si.difficile de s’en passer, que je ne serai pas la.première..
Rien n’y fait, matin et soir je continue à polluer la planète et à m’abimer la.santé…. de mes oreilles!

Et oui, les cotons tiges et moi c’est une grande histoire, accro j’étais, impossible de m’en passer, au réveil le.matin, après la.douche le soir, à me sentir sale si je n’en utilisais pas. Et tous mes grands discours sur l’écologie, le plastique qui pollue, faites ce que je dis, pas ce que je fais…
Puis, j’ai découvert les oriculi grâce à Miel Citron, j’ai acheté de suite, bien décidée à m’en servir, on s’est regardé en chien de faïence de longues semaine lui, mes cotons tiges en.carton.et coton bio pour me donner bonne.conscience et moi.
Un matin j’ai franchi le pas, et… ça marche! De moins agresser mes oreilles, elles se.défendent moins, donc produisent moins. Et puis quelle fierté de partir en vacances et se rendre compte que la.poubelle restera vide, dehors les.cotons tiges, les cotons à démaquiller, bonjour oriculi et lingettes lavables. Une lingette dédiée à mon oriculi pour l’emballer et le poser dessus une.fois rincé, je n’ai besoin de rien de plus.

Bref, à vous les accros du nettoyage d’oreille, les dépendants du coton qui sèche et nettoie,les obnubilés du cérumen, parole d’une ancienne addict: essayer l’oriculi c’est l’adopter.

Cet article vous a été proposé par Marion, Correspondante Miel Citron dans le Vaucluse

La Ruche des Correspondantes Miel Citron : des abeilles partout en France qui peuvent vous proposer des ateliers pour vous présenter le catalogue de Miel Citron, pour échanger sur votre vie de parents, pour en savoir plus sur la parentalité et sur un mode de vie eco-friendly. Si vous aussi vous voulez rejoindre la Ruche et développer une activité professionnelle à votre image, cliquez ici !