Attention je ne vais pas te faire un article bullshit t’invitant à un événement pour t’expliquer je ne sais quoi, non

Je veux juste te partager un petit bout du travail que je mène depuis déjà plus de 5 ans.
A tenter de comprendre pourquoi les adultes vont si mal, pourquoi les enfants aussi, pourquoi les parents se déchirent entre “mère parfaite” et “mère indigne” alors que toutes vivent les mêmes choses et tentent de faire de leur mieux.

Si tu me suis, tu dois savoir que je suis assez engagée dans certains combats. Et pourtant souvent, on m’a tourné le dos parce que j’avais choisi la voie du “business”.
Lorsque tu crées une entreprise, on peut te reprocher de “surfer sur une vague”. 
Il en est ainsi.

Tu ne le sais peut être pas mais diriger une entreprise c’est dur. Très dur.
Et tu sais ce qui aide à tenir parfois ?
Voir le bénéfice de son travail. 
Ce n’est pas forcément un bénéfice sonnant et trébuchant mais cela est encore plus gratifiant de voir qu’une vie peut être changée. Une après l’autre.

Alors je ne vais pas tomber dans le pathos de tous les beaux messages que je reçois (c’est mon miel à moi) mais je t’invite à aller lire le témoignage d’une personne qui évoque son enfance, lorsqu’on lui a demandé si un souvenir l’avait blessée.

Elle a posé cette réponse, qui peut sembler tellement banale.

“les grimaces que mon père me faisait pour faire rire tout le monde alors que j’hurlais. Les insultes de ma mère et surtout: les moqueries incessantes de ma fratrie dont l’écart d’âge est grand”

Et pourtant, avec le recul, les conséquences sont bien là.

Alors si tu te demandes encore comment avoir confiance en toi, ou surtout pourquoi tu penses en manquer, je t’invite à lire la suite sur l’article Souviens toi #43
Et surtout, sens toi libre de partager ta propre expérience, même de manière anonyme.

Cette contribution ne sera peut être qu’une goutte d’eau dans un océan mais représentera probablement une petite graine pour certains.

Prends soin de toi.