Je ne sais pas comment j’ai découvert l’artiste Art Mella.
Les algorithmes de Google ou des réseaux sociaux sont fascinants car ils nous connaissent parfois mieux que nous même, toujours est il que je me suis retrouvée sur son blog avec la possibilité de pré-commander sa nouvelle bande dessinée “Emotions : enquête et mode d’emploi” et même obtenir une dédicace (privilège suprême).

Art Mella BD emotions

 

L’ouvrage s’annonçait comme une manière de vulgariser certaines pratiques, apporter des clés pour comprendre les émotions et mieux les gérer.
La gestion des émotions est un apprentissage important pour les enfants (pour les adultes aussi puisque justement beaucoup ne les maîtrisent pas) et ma fille aimant la lecture, notamment de BD, j’étais toute confiante dans cette commande.
Cette oeuvre, aux dessins sobres et remplie de couleurs douces, nécessite, à mon sens, un accompagnement de l’enfant dans sa lecture.

Une chose est sure, en tant qu’adulte, on en ressort transformé.

L’auteure nous invite à décortiquer le fonctionnement des émotions et leur rôle. L’intérêt est de ressentir l’émotion, accueillir la sensation (c’est le cerveau reptilien, celui de la survie, qui entre en jeu) plus facile pour ensuite y mettre des mots, ce qui permet souvent d’apaiser des maux.

Des techniques de bases sont ainsi décrites telles que des mouvements de respiration ou une approche de la PNL (la Programmation Neuro Linguistique, oui je sais, ces mots peuvent paraitre obscurs mais avec quelques dessins tout devient plus simple, si, si)

J’ai apprécié l’image selon laquelle les émotions sont une boussole, ou même une radio qu’il serait possible de reprogrammer.

Tu pars au quart de tour ? c’est que tu n’es pas sur la bonne station.

Il suffit d’une astuce pour finalement se régler. Ça fonctionne très bien.

Mais si, tu sais le soir, quand tu n’en peux plus et que tes enfants ont décidé de jouer à cache cache au lieu de se coucher (non je t’assure tu n’es pas seul(e))

 
Parfois le problème vient du fait que les émotions se mélangent. Le présent avec le passé (j’aurais dû faire ci..) ou avec le futur (et s’il se passe ça..).
Toujours avec des dessins très doux, on comprend l’importance de rester dans le présent, utiliser ses sens (oui, toujours le cerveau reptilien et ses sensations). Ça s’appelle la pleine conscience.
Et d’un point de vue quantique, on apprend même que lorsque tu intègres la pensée opposée à celle qui te faisait souffrir, les deux énergies s’annulent. Et là, boum révélation, c’est l’apaisement.

Voilà, en fait c’est tout simple. Et ça change vraiment la vie.

Mais pourquoi est ce que l’on ne nous apprend pas ça à l’école ??

 

Retrouvez la bande dessinée Emotions: enquête et mode d’emploi sur le blog d’Art Mella