Fardati est correspondante Miel Citron en Seine St Denis (93) mais elle est aussi doula postnatale, praticienne en massage bien-être femme enceinte et soin rebozo. C’est pourquoi elle vous propose aujourd’hui un article sur un sujet qui lui tient à coeur : les massages périnataux. 

A l’heure du digital et du virtuel, il n’a jamais été aussi urgent de remettre le toucher au cœur de notre communication. Il est devenu difficile de réellement se connecter à soi et aux autres quand on passe la plupart de notre temps à courir après la montre. Quand la plupart de nos échanges quotidiens se font à travers l’écran d’un téléphone portable, d’un pc ou encore d’une tablette.

Les femmes enceintes et jeunes mamans n’échappent pas à cette réalité. Quel que soit notre mode de vie, combien d’entre nous prennent le temps, durant la grossesse ou après la naissance d’écouter ce corps qui a tant à nous dire, de le toucher, d’entrer en conscience avec chacune des parties de ce dernier?

Corinne Maréchal, Réflexologue et enseignante au Centre de recherche, d’étude et d’enseignement des réflexologies définit le toucher comme étant  «un art créatif qui permet à celui qui donne, comme à celui qui reçoit, de découvrir sa propre personnalité».

Les massages prénatals et postnatals sont selon moi un moyen d’accompagner avec sérénité et en conscience les bouleversements physiques et émotionnels vécus par la femme durant la grossesse et le post-partum.

Idéal dès le 4ème mois de grossesse, le massage permet non seulement de soulager les douleurs ou tensions musculaires et d’améliorer la circulation sanguine, mais il permet aussi d’accompagner le flot d’émotions qui va avec cette période charnière de notre vie de femme. La peur, le stress, l’incertitude.

La grossesse et l’accouchement sont en effet des moments marquants et uniques, qui peuvent remuer bien des choses enfouies très profondément. Le toucher est libérateur… je me suis moi-même surprise à éclater en sanglot durant un massage postnatal, réalisant que je n’avais pas fait le deuil de cette grossesse si idyllique ni du traumatisme provoqué par une hémorragie de la délivrance à la suite de l’accouchement. Mettre des mots sur ces émotions m’a permis de les accueillir avec bienveillance et de tout simplement accepter. Oui j’aimais mon bébé et étais heureuse de l’avoir physiquement près de moi, mais mon corps devait encore accepter d’avoir « perdu » ce bébé avec qui il avait coexisté de si long mois en parfaite symbiose.

Enfin je dirais que le massage est un bon moyen de se recentrer et de se relaxer grâce à la libération d’endorphine et d’ocytocine, hormones de l’amour et de l’attachement. Rien de mieux pour créer une bulle autour de soi et de son bébé à naître ou tout juste né. Les bébés étant de véritables éponges émotionnelles, être détendue et sereine est un véritable cadeau que vous vous offrez à vous-même ainsi qu’a votre bébé. En tant que masseuse bien-être femme enceinte et jeune maman j’ai toujours à cœur de transmettre à travers mes massages tout l’amour, la bienveillance et la chaleur qui m’animent, et cela se ressent. Au delà de la qualité des gestes, ce sont parfois tout simplement du réconfort et de l’écoute que recherchent ces femmes.