Je ne sais pas si vous avez remarqué, quand on bascule dans le parentage proximal, c’est comme s’il y avait une liste de choses à faire et ne pas faire.
Vous voulez materner votre enfant ? OK, mais alors vous prenez le package.
Accouchement le plus physiologique possible, allaitement, cododo, couches lavables, motricité libre, chaussures souples, portage physiologique, Diversification Menée par l’Enfant… et j’en passe.

Alors déjà quand c’est votre premier enfant et que vous voulez tenter une approche différente de ce que font la majorité des parents, c’est parfois compliqué d’assumer ses choix, et quand en plus, vous prenez ce qui vous plait et laissez le reste, ça devient une sacrée paire de manches.

Pour ma part, si on regarde la check-list, je suis plutôt pas mal :

  • Accouchement physio : j’ai accouché chez moi, difficile de faire plus physio
  • Cododo, dans mon lit, puis son berceau puis la même chambre et encore notre lit de temps à autre
  • Portage : oh oui !!
  • Motricité libre et chaussures souples : présentes !
  • Diversification menée par l’enfant : j’ai signé

Mais, mais, mais et l’allaitement dans tout ça ? les couches lavables ?
Ben oui, mais non..
Je pourrais vous sortir mille excuses : douleurs, peu de soutien, pas d’exemple dans mon entourage (les excuses pouvant s’appliquer indifféremment à l’allaitement et aux couches lavables d’ailleurs), la vérité c’est que bien que consciente de tous les bienfaits, persuadée que c’était le meilleur pour bébé, ben je n’ai pas eu envie.

Et soyons clairs : c’est OK, notre bébé, notre vie, notre façon de faire, cela ne regarde que le papa et moi (et encore, dans la mesure où cela m’impliquait quand même pas mal, j’avais le dernier mot)

Alors à vous les parents tous neufs, les futurs parents, les déjà parents qui tâtonnez, je voulais vous dire : faites comme vous le sentez, ne laissez pas les remarques vous atteindre et ne doutez jamais : vous êtes des supers parents.

Faites fi des petites piques « ah ça valait le coup d’accoucher chez soi si c’est pour ne pas l’allaiter », « quoi, mais tu connais l’impact des couches jetables sur l’environnement ?! »
Vous avez le droit d’allaiter longtemps et de ne pas porter, de faire du cododo et de préferer la diversification classique, d’avoir des couches lavables et jetables.

Bref, vous avez le droit de ne pas cocher toutes les cases, car oui j’ai un scoop, la parentalité ce n’est pas cocher des cases pour être surs de bien faire, la parentalité, ça se construit, ça s’essaye, ça se cherche, se trouve, ça se discute, ça évolue, ne laissez personne vous dire le contraire.

Et si vous avez besoin de soutien, vos correspondantes Miel Citron sont là aussi pour discuter de tous ces sujets.

Merci à Marion, Correspondante Miel Citron dans le Vaucluse, pour ce témoignage acidulé. 

La Ruche des Correspondantes Miel Citron : des abeilles partout en France qui peuvent vous proposer des ateliers pour vous présenter le catalogue de Miel Citron, pour échanger sur votre vie de parents, pour en savoir plus sur la parentalité et sur un mode de vie eco-friendly. Si vous aussi vous voulez rejoindre la Ruche et développer une activité professionnelle à votre image, cliquez ici !