Vous le savez très certainement mais les bactéries sont partout, bonnes ou mauvaises, et elles sont indispensables à toutes les formes de vie. Notre organisme et tout particulièrement notre système digestif en renferment un très grand nombre.

Afin de favoriser le développement des bonnes bactéries dans notre flore intestinale au détriment des mauvaises (qui sont à l’origine de nombreuses pathologies), les aliments probiotiques sont des véritables alliés pour notre corps et notre bien-être. Ils aident en effet le système digestif à retrouver un équilibre et favorisent donc un bon état de santé général.

Zoom aujourd’hui sur les meilleurs probiotiques naturels, plus facilement assimilables par l’organisme puisque sans additifs chimiques.

Les yaourts

Le probiotique le plus accessible, le plus facile à trouver ou même à fabriquer soi-même est en effet le yaourt. Mais attention, tous les yaourts ne sont pas de bonnes sources de probiotiques !

Il vaut mieux en effet éviter les yaourts de la grande distribution, pasteurisés et bourrés de conservateurs, d’édulcorants et de sucre. Ceux qu’il faut privilégier sont plutôt les yaourts bio  contenant du bifidus ou du L Casei (le lactobacillus casei, à privilégier en cas de diarrhée par exemple) ainsi que les yaourts au lait entier.

L’idéal est néanmoins de vous faire vos propres yaourts à base de lait cru et sans apport de sucre.

Les fromages non pasteurisés

Très faciles aussi à se procurer, les fromages non pasteurisés sont en fait fabriqués d’une façon qui favorise la production importante de bonnes bactéries. Ils contiennent des micro-organismes capables de traverser les parois de l’estomac et augmentent le nombre d’agents protecteurs au niveau de la flore intestinale.

Appelés aussi fromages au lait cru, on peut citer le comté, le brie, l’abondance, le camembert, le reblochon, le roquefort, le pélardon etc mais la liste est bien plus longue ! En plus d’être bons pour l’organisme (mais un peu moins bons pour le régime c’est vrai), les fromages non pasteurisés vous offrent donc un éventail de saveurs qui ne vous lasseront jamais.

Les olives

Vous savez certainement que l’huile d’olive a de grandes vertus. De fait, le fruit dont elle est issue en possède évidemment tout autant puisque l’olive est un probiotique. Riche en lactobacillus et en micro-organismes vivants, l’olive aide à lutter contre les ballonnements et permet de rééquilibrer la flore intestinale. Elle est ainsi fortement recommandée pour les personnes souffrant du syndrome du côlon irritable.

Les cornichons fermentés

A croquer délicieusement en entrée, lors d’un pique-nique ou pendant l’apéro par exemple, ce condiment contribue à la reconstruction de votre flore intestinale tout en renforçant le système immunitaire et en améliorant la santé cardiaque.

La spiruline

En poudre ou en comprimé, la spiruline est un super aliment qu’il est conseillé de choisir avec le label AB ou Ecocert. Cette micro-algue favorise notamment le développement des bifidobactéries et des lactobacilles dans les intestins et agit contre les mauvaises bactéries. Elle contient des antioxydants,  des protéines régulatrices de cholestérol et aide à lutter contre la fatigue, le diabète, l’hypertension.

Elle se consomme dans tous les aliments mais principalement dans les yaourts ou les salades.

Les graines de kéfir fermentées

Une idée de boisson particulièrement appréciable surtout en période des grosses chaleurs : les boissons réalisées à partir de graines de kéfir fermentées, un probiotique utilisé depuis l’Antiquité. Plusieurs recettes existent et vous pouvez en trouver un grand nombre sur internet tant cette boisson a de vertus. Elles peuvent se réaliser avec de l’eau, du jus de fruits ou du lait. Les ferments sont disponibles dans certaines pharmacies ou dans des magasins et épiceries bio.

Ces boissons favorisent la tolérance au lactose et donc une bonne digestion. Elles contiennent également des probiotiques efficaces dans le traitement des peaux sèches.

La choucroute

A l’approche de l’hiver en revanche, n’hésitez pas à vous tourner vers la choucroute dont les probiotiques aident à lutter contre l’eczéma et la candidose. L’acide lactique qu’elle contient contribue par ailleurs à la régénération des membranes intestinales et aide à combattre les parasites intestinaux. Cet aliment est par ailleurs riche en vitamines et en sels minéraux : il serait donc dommage de s’en priver !

Le chocolat noir

Bonne nouvelle pour les gourmand(e)s, le chocolat noir contenant au moins 70% de cacao est un excellent probiotique ! En plus de favoriser la concentration et la mémoire, il aide à recoloniser la flore intestinale de bonnes bactéries et permet ainsi de rééquilibrer le système digestif, d’éviter des troubles digestifs. Il aide les sportifs à booster leurs performances et, grâce à ses multiples antioxydants, il permet de limiter les risques liés aux maladies cardiovasculaires.

Pour les curieux, les aventuriers et/ou ceux qui peuvent facilement accéder à des produits venus d’ailleurs, le lassi (un lait fermenté indien), le tempeh (un aliment indonésien réalisé à partir de soja fermenté) et le miso (une pâte fermentée de soja, de riz et d’orge venue du Japon) sont aussi de très bon probiotiques naturels.