DU COLOSTRUM AU LAIT MATURE

 

Le colostrum est une richesse naturelle « incroyable »

A la naissance, le bébé va subir trois transformations importantes :

  • Il perd un certain pourcentage d’eau du corps au risque de se refroidir
  • Il vit dans l’ air et rencontre une foule de microbes ( son œuf utérin était stérile)
  • Il doit mettre en place lentement ses fonctions de nutrition et d’épuration autonome

 

Qui va l’aider à franchir ses étapes ? Le Colostrum

C’est un « concentré salé de protéines », 2 fois plus salé que le lait ultérieur et 10 fois plus riche en protéines , qui sont :

  • Des immunoglobulines de défense contre les infections, faisant du premier lait un «  médicament sans concurrent »
  • Des quantités d ‘ enzymes pour assimiler les graisses alors que les métabolismes du foie dorment encore
  • D ‘ autres enzymes pour absorber le fer, le calcium, les vitamines
  • Beaucoup d ‘ acides aminés libres donc du matériau de construction «  pré-digéré », prêt à l ’emploi
  • Des hormones qui favorisent la croissance de la muqueuse de l ‘estomac et de l ‘intestin du bébé

 

Le colostrum évite la déshydratation

  • Les protéines ont , entre autres propriétés, celle de se lier à l’ eau. En d ‘autres termes, c ‘est un aliment qui apporte de l’eau à l ‘organisme mais ne fait pas uriner ( les bébés au sein mouillent peu leurs couches les 2 premiers jours)

 

Le colostrum évolue constamment

  • A chaque tétée le colostrum évolue
  • Le colostrum s ‘adapte jour après jour aux capacités d’ autonomie du nouveau-né

 

Le colostrum est donc un concentré d ‘ éléments majeurs

Au fur et à mesure du temps, la composition de votre lait va se modifier afin de s ‘adapter aux besoins alimentaires de votre bébé

  • Vers les ¾ èmes jour , le colostrum devient «  lait de transition ». Il s ‘appauvrit en protéines mais s ‘enrichit en lactose (sucre) , en graisse et en calcium . C’est un lait fluide et orangé
  • Vers le 14 ème jour, le «  lait de transition » devient «  lait mature », bleuté et légèrement translucide

 

Le lait maternel ne se modifie pas seulement avec le temps mais aussi au cours de la tétée

En début de tétée, le lait est clair, fluide et riche en glucide et en eau afin d ‘apaiser la faim de bébé. Par contre, en fin de tétée le lait est plus épais et devient plus riche en graisses et en protéines afin de rassasier votre bébé, de favoriser sa croissance.
Cette modification, et surtout ce lait clair du début justifie souvent la fausse croyance selon laquelle le lait ne serait pas assez nourrissant.

 

Qui d ‘autre qu ‘une maman peut fabriquer une telle richesse pour son bébé?