Quand le bébé sort de sa phase de récupération, il est souvent très énervé.

Cela survient souvent la 2ème nuit : il peut pleurer toutes les heures, ne sachant pas très bien ce qu’il veut.

Ne pas traduire ces pleurs par de la faim.

Ne pas douter de votre lait. Jamais. Il sera toujours adapté et assez riche, à partir du moment où la stimulation est efficace (position correcte)

Le colostrum des trois premiers jours est un aliment merveilleux, un concentré d’anticorps qui va protéger votre bébé : il est parfaitement nourrissant et en quantité suffisante.

Il est délivré en petites quantités le premier jour pour permettre au bébé d ‘apprendre à digérer et il deviendra de plus en plus abondant au fur et à mesure que le bébé sera capable d’en digérer plus ( 2ème et 3ème  jour).

Ne donner aucun biberon. Le bébé nourri au biberon fait exactement la même chose ( crise de pleurs cette 2ème nuit) et n’est pas plus calmé avec un biberon de lait artificiel.

De plus tout biberon peut perturber le bébé qui risque alors de ne plus savoir téter efficacement.

Pourquoi pleure t’ il aussi souvent cette 2ème nuit ?

Votre bébé est un peu perdu, il n ‘a plus les points de repère habituel de sa vie intra-utérine.

Le rassurer, le prendre dans vos bras, lui proposer le sein s’il le désire.

Restez calme.

Parlez, expliquez, rassurez.

Puis, reposez le dans son berceau quand il se calme.

Soyez patiente.

Si vous êtes désemparée devant ses pleurs, vous pouvez lui proposer quelques gouttes de colostrum que vous aurez exprimées et recueillies dans une petite cuillère. Le colostrum a la même odeur que le liquide amniotique qu’il avait régulièrement dans l’utérus et cela peut le rassurer.